Forum FATHINET - منتــديــات فتحــي نـت • View topic - QCM de Virologie Générale

 

 

Home

Search

 Register

Members

 

*

*

*

*

*

 

It is currently Sat 26 Sep 2020, 03:53


All times are UTC + 1 hour

Forum rules


SVP, dans cet espace aucun sujet hors la spécialité ne doit être publié. Toute opération illégale sera annulée.
Merci de suivre la règle.
Le directeur du forum



Post new topic Reply to topic  [ 2 posts ] 
Author Message
 Post subject: QCM de Virologie Générale
PostPosted: Sat 19 Mar 2011, 12:48 
Offline
Beginner - عضو مبتدء
Beginner - عضو مبتدء
User avatar

Joined: Wed 28 Jan 2009, 10:12
Posts: 34
Salut,

Voici des question de controle comme QCM pour la Virologie Générale.
Les question viennent les premières dans ce message et les réponse viennent en dexièmme dans le message qui sui.

Merci de bien lire, bien reflechir et bien choisir la ou les bonne(s) réponse(s)

Les Questions :




* Q 1. Parmi ces propositions suivantes concernant le virus de l’hépatite A, lesquelles sont exactes ? (M)
P1 - A. la transmission est fécale-orale
P2 - B. contamination par des coquillages infectés
P3 - C. virus résistant à la chaleur et à la chloration habituelle des eaux de boisson
P4 - D. virus sensible à l’éther P5 - E. l’homme est le seul réservoir de ce virus R1 R2 R5

* Q 2. Quelles sont les propositions inexactes concernant le virus de l’hépatite A ? (M)
P1 - A. chez le jeune enfant, l’infection passe souvent inaperçue
P2 - B. l’incubation dure entre 10 et 50 jours
P3 - C. les formes chroniques sont très rares
P4 - D. le diagnostic de l’infection aiguë est basée sur le diagnostic direct
P5 - E. le vaccin nécessite 2 injection espacées de 6 à 12 mois R3 R4

* Q 3. Le virus de l’hépatite B : (M)
P1 - A. appartient à la famille des Hepadnaviridae
P2 - B. possède une capside et une enveloppe
P3 - C. l’antigène HBs correspond à la capside virale
P4 - D. l’antigène Hbe est porté par l’enveloppe virale
P5 - E. l’antigène HBc est porté par la capside virale R1 R2 R5

* Q 4. Le virus de l’hépatite B : (M)
P1 - A. le virion complet infectant est appelé particule de Dane
P2 - B. la particule de Dane correspond à la capside uniquement
P3 - C. la capside renferme une ADN-polymérase
P4 - D. la capside renferme une protéine kinase
P5 - E. est un virus à ARN + R1 R3 R4
* Q 5. La transmission du virus de l’hépatite B : (M)
P1 - A. est principalement par voie parentérale
P2 - B. est possible par voie sexuelle
P3 - C. est possible par le biais du partage d’une brosse à dent
P4 - D. n’est jamais rencontrée entre la mère et son enfant
P5 - E. l’hépatite B est une maladie professionnelle chez les personnels soignants R1 R2 R5

* Q 6. Le virus de l’hépatite C : (M)
P1 - A. appartient au groupe des Flaviviridae
P2 - B. est un virus à ADN
P3 - C. a d’abord été détecté par des techniques de mise en évidence de son génome
P4 - D. peut être détecté dans les cellules mononuclées du sang périphérique
P5 - E. il y a passage à la chronicité dans 80 % des cas R1 R3 R4
* Q 7. Les Herpes virus : (M)
P1 - A. sont des virus à ARN -
P2 - B. ont une capside cubique
P3 - C. possède une enveloppe
P4 - D. synthétisent une ARN polymérase virale
P5 - E. posssèdent tous une thymidine kinase spécifique R2 R3 R4

* Q 8. La pénétration des Herpes virus se fait : (M)
P1 - A. au niveau pharyngé pour HSV, CMV, VZV, EBV
P2 - B. au niveau parentéral pour CMV
P3 - C. au niveau parentéral pour EBV
P4 - D. au niveau génital pour HSV, CMV, EBV
P5 - E. au niveau génital pour l’ensemble de cette famille de virus R1 R2 R3
* Q 9. La latence des Herpes virus se fait : (M)
P1 - A. au niveau des neurones sensitifs pour HSV
P2 - B. au niveau des leucocytes pour CMV
P3 - C. au niveau des leucocytes pour HSV
P4 - D. au niveau des leucocytes pour EBV
P5 - E. au niveau des neurones sensitifs pour VZV R1 R2 R4 R5

* Q 10. Le virus Herpes Simplex Virus ne possède pas : (M)
P1 - A. un génome avec des séquences inversées répétées
P2 - B. une grande conservation des séquences nucléotidiques
P3 - C. une latence dans les ganglions de Glasser (surtout pour le type 1)
P4 - D. une latence dans les ganglions lombo-sacrés (principalement pour le type 2)
P5 - E. 8 fragments distincts permettant des recombinaisons génétiques intenses R2 R5
* Q 11. Le virus de la grippe possède : (M)
P1 - A. un ARN monocaténaire -
P2 - B. un génome constitué de 7 fragments
P3 - C. une capside à symétrie cubique
P4 - D. un effet cytopathogène pouvant être mis en évidence sur des cellules MDCK
P5 - E. la capacité de provoquer une hémadsorption aux globules rouges R1 R5
* Q 12. Le virus de la grippe est sensible : (M) P1 - A à la chaleur
P2 - B. aux solvants lipidiques
P3 - C. à la bêta-propiolactone
P4 - D. au têtraméthylhydrofolate
P5 - E. aux détergents R1 R2 R3 R5

* Q 13. Concernant les antigènes du virus de la grippe : (M)
P1 - A. ils sont constitués d’antigènes internes et d’enveloppe
P2 - B. les anticorps fixant le complément sont dirigés contre les protéines NP et M
P3 - C. les antigènes HA et N sont spécifiques de sous-types
P4 - D. les antigènes NP et M sont spécifiques de sous-types
P5 - E. le vaccin comprend une vaste variété de ces sou-types R1 R2 R3 R5

* Q 14. A propos des différents sous-types du virus de la grippe : (M)
P1 - A. ils sont portés par les antigènes HA et N de capside
P2 - B. ils peuvent varier par glissement génétique pour le sous-type A
P3 - C. ils peuvent varier par glissement génétique pour le sous-type B
P4 - D. ils peuvent varier par cassure génétique pour le sous-type A
P5 - E. il n’existe que 2 sous-types : A et B R1 R3 R4
* Q 15. Indiquez les propositions inexactes concernant le pouvoir pathogène du virus de la grippe : (M)
P1 - A. il y a une nécrose de l’épithélium respiratoire cilié
P2 - B. la durée de l’incubation est d’environ 48 heures
P3 - C. il peut y avoir une prolifération associée de bactéries
P4 - D. est un des principaux agents responsables de méningite
P5 - E. il ne provoque jamais d’œdème pulmonaire grave R4 R5
* Q 16. Concernant le diagnostic de la grippe : (M)
P1 - A. le diagnostic direct est possible durant les 10 premiers jours de l’infection
P2 - B. peut être réalisé par diagnostic rapide direct par immunofluorescence ou par ELISA
P3 - C. peut être réalisé de façon indirecte par fixation du complément
P4 - D. peut être réalisé de façon directe par inhibition de l’hémagglutination
P5 - E. est réalisé par PCR R2 R3
* Q 16 bis. Le traitement d’une infection due au virus grippal peut nécessiter : (M)
P1 - A. un agent dirigé contre la protéine M de membrane, l’amantadine
P2 - B. des inhibiteurs de la neuraminidase virale
P3 - C. des antibiotiques
P4 - D. un traitement par oseltamivir (TAMIFLU), spécifique du sous-type A
P5 - E. des analogues nucléotidiques R1 R2 R4

* Q 17. Le vaccin anti-grippal : (M)
P1 - A. est constitué de 2 sous-types A et 1 sous-type B
P2 - B. est contre indiqué, entre autres, chez les patients souffrant d’une allergie vraie aux protéines de l’œuf
P3 - C. assure une protection de l’ordre de 70-80 %
P4 - D. est remboursé pour les personnes porteurs d’une insuffisance cardiaque
P5 - E. assure une immunité 3 semaines après l’injection R1 R2 R3

* Q 18. A propos de l’infection due au virus de la grippe : (M)
P1 - A. un rash est fréquent au 3ème jour
P2 - B. les formes malignes sont l’apanage des immunodéprimés
P3 - C. elle peut être responsable de polyradiculonévrites aiguës type Guillain-Barré
P4 - D. elle peut provoquer des laryngites chez le nourrisson
P5 - E. elle peut se compliquer de myocardite R1 R3 R4 R5

* Q 19. Les entérovirus sont sensibles : (M)
P1 - A. aux antiseptiques courants
P2 - B. à l’eau de Javel
P3 - C. à l’alcool à 70°
P4 - D. aux détergents
P5 - E. au Dakin R2 R5

* Q 20. Le diagnostic de certitude d’herpès génital récidivant est obtenu : (S)
P1 - A. par le titrage des anticorps HSV dans un sérum
P2 - B. par diagnostic indirect (inhibition de l’hémagglutination)
P3 - C. par la recherche de cellules ballonisées à inclusion dans les sécrétions génitales
P4 - D. par l’isolement du virus en culture de cellules à partir du produit de grattage des lésions
P5 - E. généralement par la clinique et ne nécessite pas d’examen de laboratoire R4

* Q 21. Parmi les virus suivants quels sont ceux pouvant être responsables d’une hépatite chronique ? (M)
P1 - A. virus de l’hépatite B
P2 - B. virus de l’hépatite C
P3 - C. virus de l’hépatite A
P4 - D. cytomégalovirus
P5 - E. virus de l’hépatite D R1 R2 R5

* Q 22. Parmi les virus suivants, lesquels peuvent être responsables d’une méningo-encéphalite ? (M)
P1 - A. virus de la grippe
P2 - B. HSV type I
P3 - C. HIV
P4 - D. virus de l’hépatite B
P5 - E. HSV type II R1 R2 R3 R5


Share on Facebook Share on Twitter Share on Orkut Share on Digg Share on MySpace Share on Delicious Share on Technorati
Top
 Profile Send private message  
 
 Post subject: Re: QCM de Virologie Générale
PostPosted: Sat 19 Mar 2011, 12:53 
Offline
Beginner - عضو مبتدء
Beginner - عضو مبتدء
User avatar

Joined: Wed 28 Jan 2009, 10:12
Posts: 34
Voici maintenant les réponses pour les questions du QCM précédent.

Correction :


1 - ABE
2 - CD
3 - ABE
4 - ACD
5 - ABE
6 - ACD
7 - BCD
8 - ABC
9 - ABDE
10 - BE
11 - AE
12 - ABCE
13 - ABCE
14 - ACD
15 - DE
16 - BC 16bis - ABD
17 - ABC
18 - ACDE
19 - BE
20 - D
21 - ABE
22 - ABCE


Top
 Profile Send private message  
 
Display posts from previous:  Sort by  
Post new topic Reply to topic  [ 2 posts ] 

All times are UTC + 1 hour


Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 51 guests


You cannot post new topics in this forum
You cannot reply to topics in this forum
You cannot edit your posts in this forum
You cannot delete your posts in this forum
You cannot post attachments in this forum

Search for:
Jump to:  
cron


Forum Propriete FATHINET 2008 - Service Internet Et Publicite   /   Nombre de Visites :
Sites Partenaire : Auto Marche - Annuaire Web - VoIP FN - Groupe Concessionnaire - Groupe location vehicule - Groupe Immobilier

Hebergement du site par : FATHINET